Les voix de Notre-Dame

Nous vous invitons à entrer dans l’univers de trois personnages fictifs qui vous témoignent, à leur façon, de leur passion pour l’église Notre-Dame-de-la-Victoire.

À travers le regard de Marguerite Carrier, vous découvrirez le contexte historique de l’époque de construction de l’église et l’œuvre du curé Joseph-David Déziel (vers 1850-1880).

Joseph Bégin, maçon, vous partagera l’unicité architecturale de cette église et du savoir-faire des artisans du 19e siècle (vers 1895-1920).

Quant à Annabelle, 9 ans, son regard actuel et candide ainsi que son imagination débordante vous amènera à découvrir des détails qui peuvent d’abord passer inaperçus mais qui, une fois révélés, sauront vous captiver.

Laissez-vous guider par ces trois personnages et bonne visite!

Marguerite Carrier
Bonne du curé Déziel
(vers 1850-1880)

Joseph Bégin
Maçon œuvrant à l’agrandissement de l’église
(vers 1895-1920)

Annabelle
Petite-fille du sacristain de la paroisse
(époque contemporaine)